Illustration Albert Azoulay

 

 

Articles :

 

 

 

 

Le changement psychique en psychothérapie

 

 

Le changement psychique en psychothérapie est la résultante de deux notions indissociables entretenant un rapport dynamique : la relation thérapeutique et le cadre.

La relation thérapeutique, qui se tisse entre le thérapeute et le patient , s’inscrit à l’intérieur du cadre et va permettre le déroulement du processus psychothérapique.

Ce dispositif se fonde sur un ensemble de paramètres : le lieu, la fréquence et la durée des séances.

 

Le cadre psychothérapeutique est comme une frontière qui délimite l’espace de la cure et l’espace social. Ainsi se crée une zone privilégiée où actes et paroles prennent valeur thérapeutique. La fonction du cadre est donc essentiellement de créer « une situation relationnelle » propre à favoriser le travail psychique de chacun.

 

L’utilisation que fera l’analysant de la relation ainsi créée permettra le changement.

Ce qui définit la psychothérapie est cette combinaison de la relation thérapeutique et du cadre.

Comment la psychothérapie opère-elle ? Elle peut provoquer chez le patient des émotions parfois bouleversantes mais qui sont cependant souvent sources de transformation. A l’écoute de la parole de son patient, le psychothérapeute en décrypte les messages et aide celui-ci à leur donner sens.

 

La parole est un intermédiaire et un véhicule qui peu à peu va emmener le patient à se situer différemment dans la vie. Comprendre la psychogenèse de ses symptômes permet une plus grande plasticité pour leur disparition et le changement psychique.

 

Plus les conflits non résolus de l’enfance et de la petite enfance sont travaillés, plus opérante est la transformation. Le passé perd de son intensité, les blessures que l’on pensait indélébiles s’apaisent tout doucement, le patient modifie sa relation au mal-être, à son corps et à ses sensations : il peut alors évoluer vers un monde différent de celui structuré par la maladie, se lancer malgré ses peurs dans le possible pour se libérer de ce qu’il connaît.

 

Le changement s’exprime en terme de capacités à prendre des risques pour soutenir son désir.